Près de 3000 ménages de Kintélé perçoivent des allocations d’urgence Covid-19

La ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo, a lancé le 14 août à Brazzaville l’opération de paiement des allocations d’urgence Covid-19 au profit des familles vulnérables et pauvres de Kintélé en présence du ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon juste Ibombo et de la maire de ladite commune, Stella Mensah Sassou N’Guesso.

Douze quartiers sont concernés par cette opération. Chaque bénéficiaire percevra la somme de cinquante mille francs CFA dans le cadre des mesures d’accompagnement du gouvernement aux ménages frappés par la crise sanitaire liée au coronavirus (Covid-19). « Vous avez tellement attendu ce moment et voilà nous y sommes. Cet argent est à vous et vous allez le percevoir », a indiqué la ministre des Affaires sociales, Antoinette Dinga Dzondo.

De son côté, le maire de Kintélé, Stella Mensah Sassou N’Guesso, a signifié que ce programme d’allocations d’urgence aux ménages en détresse permettra d’ameliorer, tant soit peu, les difficultés socio-économiques qu’éprouvent les citoyens congolais en général et ceux de cette commune en particulier.

Pour les bénéficiaires, l’initiative engagée par le gouvernement est une source de soulagement et de joie. « Je me réjouis de cette initiative. La somme que je viens de recevoir me permettra de subvenir à quelque dépense de ma petite famille en cette période de crise liée à la pandémie du coronavirus », a indiqué Edouard Tronga, après avoir reçu son allocation.

La distribution des fonds aux ménages vulnérables se fait via posteMobile grâce au partenariat public privé de la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopéco), la poste et Sikar Finance, super Agent Moneygram.

Produit de la Sopéco, le dispositif posteMobile est un porte-monnaie électronique des Congolais qui permet aux bénéficiaires de recevoir, à partir de leurs noms et numéros de téléphone, un message contenant les indications sur le montant à percevoir, l’agence ou le bureau de poste dédié ainsi qu’un code personnel d’accès à son compte…

Selon la directrice générale de la Sopéco, Ludovique Mbossa Mabwere, posteMobile apparaît comme la solution incontournable qui permet de redonner de la dignité aux concitoyens les plus vulnérables. « Aujourd’hui, nous nous retrouvons ici, à Kintélé, dans un bureau mobile, car c’est aussi cela les services postaux : mobile et proximité, pour servir près de 3000 ménages vulnérables », a-t-elle fait savoir.

A ce titre, la directrice de la Sopéco a sollicité l’installation d’un bureau de poste à Kintéké en vue de permettre aux habitants de cette commune de bénéficier, eux aussi, des services publics postaux de proximité.

Notons que depuis le 23 juillet de cette année, près de mille ménages de l’arrondissement 3 Poto-Poto ont pu bénéficier des premiers versements.