Ouesso : les personnes vivant avec handicap bénéficient d’une aide à la mobilité

La ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, a mis à la disposition des personnes vivant avec handicap des équipements pour les soulager.

Des tricycles manuels et motorisés, des paires de béquilles pour les personnes à mobilité réduite, des cannes blanches aux déficients visuels(aveugles et malvoyants profonds) sont des équipements d’aide à la mobilité que cette couche vulnérable a reçu, le 26 septembre à Ouesso, en marge de la conférence des directeurs départementaux des Affaires sociales sur la réorientation des stratégies de mise en œuvre de l’action sociale et humanitaire.

« Se déplacer était pour moi un calvaire. Car, je dépensais quotidiennement beaucoup d’argent  pour arriver à mon lieu de travail en taxi et faire quelques activités sur le terrain. L’aide à la mobilité que nous venons de recevoir est un grand soulagement », a indiqué Sabine Okinda, bénéficiaire et activiste des affaires sociales et de l’action humanitaire.

Le préfet du département de la Sangha, Gibert Mouanda-Mouanda, a salué ce geste qui, selon lui, va apaiser les souffrances des bénéficiaires. Il a appelé ces derniers à en faire bon usage.

En rappel, le 26 août dernier à Sibiti, dans le département de la Lékoumou, une assistance d’aide à la mobilité similaire a été faite aux personnes vulnérables qui y vivent. Le don qui vient d’être fait à Ouesso est donc le deuxième du genre depuis que le processus de déconfinement a été amorcé.