Ouesso a abrité la troisième conférence des Directeurs départementaux du MASAH

Evaluer à mi-parcours le plan d’action de la Politique Nationale d’Action Sociale à travers les plans départementaux, tel a été l’objectif de la conférence des directeurs départementaux, qui s’est tenue du 23 au 25 septembre dans le chef-lieu du département de la Sangha sous la direction de la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo.

Au cours de cette conférence, les directeurs départementaux des affaires sociales et de l’action humanitaire ont chacun présenté le niveau d’exécution de leurs activités au cours de la période 2019-2020 ainsi que les défis auxquels ils ont été confrontés pendant la même période.

A l’issue des trois jours des travaux, ils ont formulé un certain nombre des recommandations susceptibles d’améliorer leurs prestations pour les deux dernières années qui reste pour l’exécution du plan d’action de la politique Nationale d’Action Sociale (2018-2022).

Il s’agit de :

  1. Proposer aux Directeurs Départementaux une matrice révisée de suivi et évaluation à remplir et renvoyer à la hiérarchie dans un délai d’un mois ;
  2. Organiser une formation des Directeurs Départementaux sur la Gestion Axée sur les Résultats ;
  3. Aux Directeurs Généraux de préparer les textes d’application de la loi sur les prestations sociales légales de l’Etat ;
  4. Pour la prochaine conférence les Directeurs Généraux et les Chefs des Projets doivent faire des présentations pour partager les informations importantes.

« Les recommandations qui viennent d’être livrées témoignent de l’engagement dans la réactualisation et la réorientation de vos plans de travail. Elles donnent l’occasion d’une projection réaliste vers un avenir sûr au profit des personnes vulnérables en dépit de la conjoncture actuelle », a déclaré la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, lors de la clôture des travaux de cette troisième conférence des directeurs départementaux, dont la prochaine édition se tiendra à Loango dans le département du Kouilou.

Cette activité se tenant dans un contexte caractérisé par la crise sanitaire due au coronavirus Covid-19, madame la ministre a appelé ses collaborateurs et les populations locales à prendre conscience, à demeurer prudent et à respecter de manière stricte les gestes barrières qui sont, à ce jour, les meilleurs moyens pour se prémunir de cette maladie.

En rappel, la première conférence des directeurs départementaux des affaires sociales et de l’action humanitaire a été organisée en 2017 à Kintélé, la deuxième en 2018 à Sibiti dans le département de la Lékoumou.