Mise en garde contre les escrocs sur l’allocation covid-19

La ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, a lancé un appel à la vigilance dans la réalisation des opérations d’assistance sociale dédiée aux ménages pauvres et vulnérables.

« Tous les frais, inhérents au traitement de cette allocation, sont à la charge du gouvernement qui n’attend aucune contrepartie de votre part », a souligné la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire. Tout appel ou message, faisant allusion à une quelconque contribution de votre part, pour avoir accès à cette allocation exceptionnelle de solidarité, est le fait des arnaqueurs, des escrocs, des voleurs, des bandits et surtout des ennemis de la République, a-t-elle poursuivi.

Depuis quelques mois, certains citoyens sont harcelés par des personnes de mauvaise foi, qui les appellent ou leur envoient des sms à propos de l’allocation de solidarité covid-19 que le gouvernement a mise en faveur des ménages vulnérables. Ces personnes, mal intentionnées, promettent des facilités de tout genre pour accéder à cette allocation moyennant des sommes d’argent.

« Le ministère des Affaires Sociales et de l’Action Humanitaire n’a donné mandat à aucune personne, de l’administration, de la société civile, ni a aucun prestataire, de percevoir de l’argent ou un quelconque cadeau auprès des bénéficiaires, en compensation ou en échange de toute autre forme de service rendu au nom du gouvernement », a indiqué la ministre Antoinette Dinga Dzondo.

Il est donc question de faire preuve de vigilance afin de ne pas céder aux multiples sollicitations de ces personnes mal intentionnées.