Le ministre des affaires sociales et de l’action humanitaire exécute la politique de la Nation dans les domaines des affaires sociales de l’action humanitaire.

Ace titre il est chargé, notamment de :
– initier les plans nationaux et les stratégies dans les domaines de sa compétence et veiller à leur application;
– orienter, coordonner et contrôler les activités des services et des organismes placés sous son autorité;
– initier, mettre en œuvre et évaluer les politique et les stratégies globales et spécifiques en matière de solidarité nationale au profit des populations vulnérables ;
– promouvoir la politique nationale de prévention, de gestion et de réhabilitation dans le domaine de l’action humanitaire ;
– organiser et promouvoir des actions de protection, de promotion et de réadaptation en faveur des personnes handicapées en situation de précarité ou de marginalisation ;
– réhabiliter la famille dans ces fonctions traditionnelles ;
– prévenir la désintégration des structures et des valeurs familiales par des mesures éducatives et incitatives visant un meilleur encadrement des enfants et leur épanouissement harmonieux ;
– coordonner les interventions des partenaires nationaux et internationaux notamment en faveur du développement social, de l’action humanitaire et de la famille ;
– mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières à l’échelle nationale;
– étudier et mettre en œuvre, de concert avec les ministères intéressés, les mécanismes d’intervention en faveur des personnes vulnérables ;
– veiller au libre exercice, à la jouissance et à la protection des droits humains au plan économique, social et culturel ;
– participer à la vulgarisation du droit humanitaire à travers l’éducation et la formation.