L’histoire des affaires sociales au Congo remonte à l’époque du Moyen Congo. Le service social fut institué par la loi n°655 du 19 novembre 1943. Le  17 décembre 1953, le Gouverneur général publie un arrêté (n°2636) portant contrôle et fonctionnement des services sociaux du territoire du Moyen Congo.

Le 19 février 1960, une direction des affaires sociales est créée. Elle est rattachée au ministère de l’Intérieur. L’action sociale à cette époque avait un rôle classique d’assistance et un rôle sociopolitique. Jusqu’en 1963, le service social est figé dans des activités d’assistance aux nécessiteux, aux personnes âgées, aux handicapés, aux malades et une timide promotion féminine par la couture, l’art culinaire et la puériculture.

Le 7 août 1975, il y a eu création d’un Ministère des Affaires Sociales (décret 75/359). Il disparait au profit d’un Secrétariat Général en 1977 puis d’une Direction Générale en 1979. En 1979, le IIIème congrès extraordinaire du Parti Congolais du Travail-Parti-Etat- a initié le passage de l’aide individualisée réparatrice à l’aide promotionnelle, essentiellement communautaire ;  fondement de « la nouvelle politique basée sur l’action sociale globale et intégrée ».

Cette approche globale combine, de façon complémentaire, trois approches spécifiques d’intervention sociale : l’action sociale individualisée, l’action sociale de groupe et le développement communautaire favorisant la mise en place de la « sectorisation ». En effet, la sectorisation consiste en la répartition du travail social à la carte, selon une aire géographique déterminée.  Elle épouse l’organisation administrative du pays, et s’appuie sur le découpage politico administratif du territoire national.

Cette sectorisation vise donc une couverture totale du pays en rapprochant les services sociaux des usagers- clients.

L’évolution des approches d’interventions du service social a aussi influencé les fonctions et les statuts professionnels des agents sociaux.

En 1991, le Ministère des Affaires Sociales est restauré par décret n°91-723 du 7 août 1991 et son action se fonde sur trois axes opérationnels, à savoir la protection sociale, la promotion sociale et la réadaptation.

De 1991 à 2010, le ministère en charge des affaires sociales a connu plusieurs bouleversements en terme de fusion ou/et scission avec la santé. Il  est tantôt  ministère, ministère délégué tantôt direction générale.

De 2010 à 2017, il a existé sous l’appellation « Ministère des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité » (décret n° 2010 -604 du 21 septembre 2010).

Depuis août 2017 ce département ministériel existe sous la dénomination « Ministère des Affaires Sociales et de l’action humanitaire.»

LES MINISTRES DES AFFAIRES SOCIALES DE 1963 A NOS JOURS