La direction générale de la solidarité est l’organe technique qui assiste le ministre dans l’exercice de ses attributions en matière de solidarité.
Elle est chargée, notamment, de :
– élaborer et mettre en œuvre la politique nationale de solidarité;
– élaborer et mettre en œuvre les programmes de lutte contre les exclusions et les marginalisations;
– élaborer, coordonner et mettre en œuvre les programmes et les plans d’action de solidarité nationale ;
– vulgariser les valeurs de solidarité nationale ;
– promouvoir toute action visant à consolider la cohésion sociale ;
participer à l’élaboration des filets de protection sociale susceptibles de renforcer la solidarité nationale ;
définir les modalités de gestion, de suivi et de contrôle des fonds de solidarité;
– développer les stratégies de mobilisation des  ressources ;
– élaborer et mettre en œuvre les stratégies de
financement de la politique de solidarité ;
– favoriser la concertation des différents acteurs œuvrant dans le domaine de la solidarité;
évaluer les programmes et stratégies de solidarité ;
– participer et veiller à l’application des modalités d’intervention des institutions d’entraide et des mutuelles dans le cadre de la solidarité ;
– initier ou participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes spécifiques de prise en charge des personnes et groupes de personnes vulnérables ;
– développer le partenariat avec le secteur privé, les individualités, les organisations non gouvernementales et les associations œuvrant dans le domaine de la solidarité internationale ;
– élaborer et mettre en œuvre les programmes de développement communautaires dans !e cadre de la solidarité ;
– élaborer et mettre en place un système d’information relatif à la solidarité nationale ;
– gérer les ressources humaines, financières et le matériel.

 

Télécharger le décret en PDF