Le Représentant du HCR fait ses adieux au Ministre de l’Action Humanitaire

Arrivé en fin de mission, le représentant du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), Cyr Modeste Kouamé, a passé en revue les différents points qui ont marqué ses quatre années de service en République du Congo, particulièrement dans le domaine de l’Action humanitaire.

C’était le 15 décembre, lors de l’audience que lui a accordée Antoinette Dinga-Dzondo, ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire. Les deux personnalités ont, en effet, parlé du dossier rwandais, des déplacés internes, du mécanisme humanitaire avec les projets de filets sociaux, du soutien de la Banque mondiale et autres.

Le diplomate onusien a signifié qu’il a connu une très belle expérience au Congo.   « Je suis venu dire merci au ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire. Le dossier sur les réfugiés rwandais a été bouclé depuis le 31 décembre 2017.  Nous avons aussi parlé des réfugiés internes, notamment les victimes des conflits dans le Pool et des inondations. Je pars du Congo avec un sentiment de reconnaissance, de gratitude et surtout de nostalgie », a déclaré Cyr Modeste Kouamé.

Il a rappelé que le ministère des Affaires sociales et de l’Action humanitaire a également appuyé l’ UNHCR en matière de lutte contre l’apatridie. Le point sur le filet social du projet Lisungui a été aussi abordé.