Lancement de l’assistance alimentaire d’urgence aux populations démunies dans le cadre du projet Telema

La ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo, a lancé officiellement le samedi 25 avril, à la Mairie de Ouenzé à Brazzaville, devant administrateur maire dudit arrondissement, monsieur Marcel Nganongo, l’assistance alimentaire d’urgence aux populations vulnérables dans le cadre du projet Telema.

Cette assistance qui à terme concernera l’ensemble des populations vulnérables des grandes villes du Congo, sous diverses formes, commence avec les 6000 bénéficiaires (personnes âgées vivant seul et les structures d’accueil des enfants vulnérables) identifiés à Brazzaville, Pointe-Noire et dans le Pool (Kinkala, Goma Tsé-Tsé, Kintélé et Ignié), lieux d’implantation du projet Telema. Pour ce faire, ce projet a bénéficié d’un financement de 200 millions de francs CFA octroyés par l’Agence Française de développement.

Le kit alimentaire est constitué des vivres et non vivres tels que : riz, poissons salés, boites de sardines, pattes, sel, huile, lait en poudre, sucre et de l’eau minérale et des savons. Des kits ont été constitués de façon à permettre aux populations bénéficiaires de tenir pendant un mois.

Après le lancement de l’activité dans la salle de mariage de la mairie, la ministre Antoinette Dinga-Dzondo a personnellement remis des kits alimentaires ainsi que des masques alternatifs de protection à deux femmes âgées, résidant dans le cinquième arrondissement de Brazzaville, Ouenzé.

A propos de ce don, la ministre en charge des affaires sociales a souligné ce qui suit :« L’opération que nous lançons aujourd’hui concerne les vingt et une localités retenues dont dix de Brazzaville, sept de Pointe Noire et quatre du Pool. A cause de la limitation de circulation, nous ne pouvons pas faire toutes ces localités mais les responsables administratives feront le travail ».

Ainsi, il revient aux maires des localités concernées d’assurer le relais dans la distribution des kits dans leurs localités respectives avec l’appui des agents sociaux de leurs circonscriptions administratives.

S’exprimant au nom de tous ses collègues, l’administrateur de Ouenzé, Marcel Nganongo a remercié le gouvernement à travers le ministère des affaires sociales pour cette assistance à destination des populations ayant des difficultés à se nourrir suite aux restrictions imposées par les pouvoirs publics. Il a promis que ses services mettront tout en œuvre pour que cette aide parvienne à ses destinataires.

Après Ouenzé, la ministre et sa suite s’est renduit à la mairie de Poto-Poto pour faire le même geste auprès de l’administrateur maire du troisième arrondissement de la ville capitale.

Pour assurer cette assistance alimentaire, le ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire a bénéficié par l’entremise du projet Telema d’un financement de l’Agence Française de Développement (AFD) d’un montant de 200 millions de francs CFA.