L’Allemagne au chevet des ménages vulnérables

Le chargé d’affaires a.i de l’ambassade d’Allemagne au Congo, Jonas Wiesenecker, a annoncé le 5 août à la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, l’octroi d’un don de 98 millions FCFA au Congo, en vue d’assister les familles vulnérables de Brazzaville et de la Likouala en cette période de crise sanitaire.

D’un montant de 150 000 €, la contribution de l’Allemagne dont la ville de Dresde est jumelée à Brazzaville permettra d’accompagner les ménages vulnérables dans les quartiers périphériques de la capitale congolaise qui sont identifiés comme étant les zones où vivent les personnes les plus pauvres, suite à la crise sanitaire de la Covid-19. Une partie sera destinée aux victimes des inondations dans la Likouala, où une assistance est toujours nécessaire.

Ainsi, les transferts monétaires seront privilégiés pour cette assistance alimentaire : les bénéficiaires pourront ainsi effectuer des achats alimentaires auprès de boutiques partenaires du Programme alimentaire mondial (PAM). « Depuis longtemps, l’Allemagne est aux côtés du Programme alimentaire mondial, comme deuxième plus grand contributeur dans le monde. En République du Congo, la coopération avec le PAM nous permet de renforcer l’amitié entre les deux pays avec les actions concrètes et d’assister les populations en situation difficile de manière rapide et efficace », a indiqué le chargé d’Affaires a.i. d’Allemagne au Congo, Jonas Wiesenecker.

Selon le PAM, le nord du Congo fait actuellement face à une triple vulnérabilité liée aux inondations d’octobre 2019 à janvier 2020 qui ont détruit 70% des récoltes, à la résurgence du virus Ebola en RDC voisine d’où proviennent de nombreuses denrées. Le pays traverse également une mauvaise passe suite à la crise sanitaire de Covid-19. Ces facteurs ont un impact majeur sur le prix et la disponibilité des produits alimentaires dans la zone, impactant aussi sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

 « Ce don du gouvernement d’Allemagne nous permettra d’élargir notre action pour renforcer la sécurité alimentaire des plus vulnérables au Congo. Cette contribution de la ville de Dresde, inédite, est un grand signe de solidarité des habitants de Dresde vers ceux de Brazzaville », a souligné le représentant du PAM en République du Congo, Jean-Martin Bauer.