JPA 2021 : renforcer la protection des personnes âgées

La communauté internationale a célébré ce 1er octobre, la journée internationale des personnes âgées.  Dans son message, la ministre a promis de renforcer la protection des personnes âgées dans le cadre du Plan stratégique d’action en faveur de cette couche de la population vulnérable.

Cette année, ladite journée est célébrée, au plan national, sur le thème « Protégeons les personnes âgées contre la pandémie de covid-19 en les vaccinant ». Depuis le début de la pandémie, en effet, les personnes âgées ont payé le plus lourd tribut, au regard des données statistiques à travers le monde, a rappelé la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire. Elles représentent la plus grande portion des cas signalés, d’hospitalisation, d’admission aux soins intensifs et de décès y relatifs. « Ce qui justifie la nécessité de prioriser leurs droits et de répondre de façon optimale à leurs besoins essentiels en cette période critique », a indiqué la ministre.

Dans sa déclaration, Irène MBOUKOU-KIMBATSA, a souligné que grâce à l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les ministères en charge des Affaires sociales et de la Santé œuvrent en commun pour l’actualisation du Plan d’action stratégique en faveur des personnes âgées. Il s’agit de renforcer le cadre juridique et institutionnel ; promouvoir leur prise en charge au plan sanitaire ; l’insertion économique et filets de protection sociale… A cet effet, les circonscriptions d’action sociale travaillent en lien avec les familles et les communautés pour la réalisation de ces objectifs.

« Le ministère des Affaires sociales et de l’Action humanitaire a introduit, dans le circuit d’approbation, un projet de loi portant promotion et protection des droits de la personne âgée pour harmoniser la législation avec les instruments internationaux », a expliqué la ministre de tutelle ; Irène Mboukou-Kimbatsa, dans la déclaration du gouvernement relative à la célébration de la Journée internationale de la personne âgée.

En réalité, la question des droits des personnes âgées en situation d’urgence doit être abordée de façon holistique, notamment en termes de protection sociale, de santé… Pour l’heure, la sensibilisation des communautés, familles et hospices sur les enjeux de protection en situation d’urgence sanitaire liée à la pandémie de covid-19 se poursuit, tout comme le paiement des transferts monétaires du projet « Lisungi » en faveur des personnes âgées.