JIPH 2020 célébrée à Loango dans le Kouilou

La ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo, a procédé à la remise des tricycles manuels et motorisés, des béquilles, des cannes blanches, entre autres, pour marquer la célébration de la 28e journée internationale des personnes vivant avec handicap à Loango, dans le département du Kouilou.

« C’était difficile pour nous d’emprunter les moyens de transport en commun, difficile aussi de supporter les dépenses liées à notre mobilité. Aujourd’hui, ce geste nous soulage et améliore notre situation », a fait savoir Jean Claude Tati Loemba, un des bénéficiaires de l’aide à la mobilité.

Bien avant le Kouilou, la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire a fait le même geste dans les départements de : Brazzaville, Sangha, Cuvette-ouest, Lékoumou, Niari et Bouenza.

La célébration de cette journée a pour objectif de promouvoir le bien-être des personnes handicapées et d’accroître la sensibilisation à leurs droits, afin de vaincre la stigmatisation, le rejet dont elles sont parfois victimes.

Après la remise des équipements de mobilité, la ministre Antoinette Dinga-Dzondo a aussi procédé au lancement de l’opération de certification des ménages pauvres et vulnérables devant bénéficier de l’allocation Covid-19, dans la sous-préfecture de Loango. 810 dossiers ont été reçus et traités, parmi lesquels, 612 sont en détresse sociale, 21 vulnérables et pauvres, 152 en contentieux, 17 non éligibles et 8 inscrits plus d’une fois.