Impfondo boucle la série de paiement de l’Allocation Covid-19 aux ménages vulnérables

La ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, a lancé le paiement des allocations de Covid-19 à Impfondo, dans la Likouala, le 10 mars. Cette étape marque la fin des opérations de paiements desdites allocations.

« Je croyais que nous étions abandonnés ou oubliés. Nous saluons la réalisation de cette promesse qui consiste à nous aider par rapport à la crise que nous avons traversée au moment fort de la pandémie », a déclaré Timothée Otamba, un des bénéficiaires vivant avec handicap.

A Impfondo 4360 ménages ont été soumis aux opérations de certification à l’issue desquelles 3 911 ont été retenus par le comité pluri-acteurs. Pour la phase de paiement en cours, 3701 ménages sont éligibles et 210 sont rangés dans le mécanisme de plaintes.

Le processus aboutissant au paiement a été long et la ministre s’est expliquée. « Ce processus nécessitait beaucoup de doigté afin d’éviter de tomber dans les dérives et antivaleurs décriées par le président de la République », a indiqué Antoinette Dinga-Dzondo, saluant la patience des bénéficiaires qui, pour la plupart n’y croyait plus. Elle a, par ailleurs, attiré l’attention de ces derniers, face aux arnaqueurs, en précisant que toutes les charges inhérentes au traitement de cette allocation sont supportées par le gouvernement, y compris les frais de transaction.

L’étape d’Impfondo met fin au marathon de paiement initié par la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire depuis le mois de juillet 2020. A ce jour, plus de 230 000 ménages bénéficient de l’allocation de solidarité Covid-19 et près de 10 000 sont inscrits dans le mécanisme de plaintes.