Centre d’Insertion et de Réinsertion des Enfants Vulnérables (CIREV).
Le centre d’insertion et de réinsertion des enfants vulnérables est une structure publique spécialisée placée sous la tutelle du ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire.
Ce centre assure la prise en charge des enfants en prise aux inadaptations sociales, notamment des enfants de la rue ou en détresse dans leur environnement naturel.
Il est chargé, notamment, de :
 prévenir et réduire les situations de vulnérabilité des enfants ;
 mettre en œuvre les stratégies et mesures d’accompagnements nécessaires à l’insertion et réinsertion socioprofessionnelles des enfants en difficulté d’adaptation dans leur milieu naturel ;
 contribuer à la collecte des données et à la production d’analyse sur les situations de vulnérabilité des enfants ;
 développer et suivre les actions de partenariat en matière de prise en charge des enfants socialement inadaptés ainsi que la formation du personnel.

Le CIREV est dirigé et animé par un directeur qui a rang de chef de service, nommé par arrêté ministériel, sur proposition du directeur général des affaires sociales.
Enfin, le centre d’insertion et de réinsertion des enfants vulnérables, outre le secrétariat, comprend :
 le service administratif et financier ;
 le service accueil, écoute et surveillance ;
 le service médico-social et médiation familiale ;
 le service de l’orientation, éducation et formation professionnelle ;
 le service d’insertion et de réinsertion socioprofessionnelle;
 le service de l’animation culturelle et sportive.

Pour l’instant, ce centre n’existe qu’à Brazzaville où il est situé dans la forêt de la Patte d’oie.