Assistance humanitaire aux sinistrés des inondations et vents violents

Des convois humanitaires ont quitté Brazzaville depuis quelques jours pour apporter un soulagement aux populations victimes des inondations et des vents violents.

Le convoi fluvial en faveur de plus de 180.000 sinistrés directement affectés par les inondations, soit 36.000 ménages, est composé des vivres, des non vivres, des kits communautaires notamment le matériel de construction, des fournitures scolaires. L’aspect sanitaire est également pris en compte car il y a également les médicaments de première nécessité, des produits d’entretien et d’assainissement, destinés aux centres de santé au bénéfice des populations. Les eaux souillées qui gagnent en hauteur du fait des inondations sont en effet facteur de propagation de certaines maladies hydriques.

Ce sont les localités de Makotipoko dans le département des Plateaux, Mossaka, Loukolela et Bokoma dans la Cuvette, Bouanela, Liranga, Betou, Enyele, Impfondo, Dongou, Epena dans la Likouala, victimes des inondations, qui sont concernées par cette aide humanitaire.

Le contenu du convoi humanitaire permettra donc de résoudre certains problèmes causés par les inondations dans différents secteurs. « On note des dégâts humains et matériels importants : destruction des habitations, effondrement de certaines infrastructures publiques sociales de base, destructions des moyens de subsistance », soulignait la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, dans un point de presse animé à Brazzaville bien avant le départ du convoi.

Le convoi fluvial a été suivi par un convoi terrestre à destination d’autres localités frappées par des inondations comme Ntokou dans la Cuvette, Pikounda, Mokéko et Kabo dans la Sangha. Deux autres convois de véhicules se sont rendus à Boundji dans la Cuvette et Mayama dans le Pool, deux localités frappées par les vents violents en octobre dernier.

C’est avec l’appui des partenaires que le gouvernement a pu mobiliser des ressources financières pour déployer l’assistance humanitaire.