Asperbras fait un don de vivres aux malades et aux personnes vulnérables

Le directeur de l’administration financière de la société Asperbras Congo, Rodrigo Reiss, a remis, le 21 août, aux ministres des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo, et celle en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, un don de vivres destiné aux malades du Covid-19 et aux personnes en situation de détresse dans les centres d’accueil et d’hébergement. 

Composé d’une tonne de viande de bœuf, le don s’inscrit dans le cadre de l’élan de solidarité lancé par les autorités congolaises suite à la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus. La donation sera distribuée dans les différents structures d’accueil et d’hébergement ainsi que celle des personnes âgées pour le compte du ministère Affaires sociales.

Parmi les bénéficiaires figurent aussi les complexes crèche pouponnière et garderie de Moungali III, crèche pouponnière et garderie de Makélékélé, le centre de réinsertion et de réinsertion des enfants vulnérables.

De même, les structures d’accueil des petites sœurs pauvres, les hospices des sœurs missionnaires de la charité, les hospices de vieillard Paul Kamba, la Maison des séniors Kambissi de Mfilou ainsi que les agents sociaux réquisitionnés font partie des récipiendaires.

Antoinette Dinga Dzondo a expliqué à cette occasion que le don est immense.   « Nous avons voulu réceptionner ce don avec ma collègue de la santé parce qu’il est destiné aux malades qui sont sous sa tutelle aux personnes vulnérables sous tutelle des Affaires sociales. Le don sera redistribué dans les heures qui suivent dans les lieux indiqués parce que nous n’avons pas des structures de conservation », a-t-elle dit.

Par ailleurs, la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, précise que le don sera partagé entre les malades admis dans quatre sites de prise en charge notamment au site de Kintélé, Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, à l’hôpital municipal Albert-Leyono et à celui de l’amitié sino-congolaise à Mfilou.

Elle a ajouté que le personnel soignant des patients du Covid-19 est également concerné par ce don. « Le geste est la bienvenue car il vient pour soulager en  besoin les malades dans les sites de prise en charge qui disposent des structures de restauration des malades et du personnel soignant », a renchéri la ministre.