Allocation Covid-19 : 7000 ménages en cours de paiement dans les Plateaux

La ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, a lancé l’opération de paiement des allocations Covid-19 dans le département des Plateaux le 26 février à Djambala.

2172 ménages dont 1361 en détresse sociale, personnes vivant avec handicap, autochtones y compris, perçoivent les allocations à Djambala, chef-lieu du département des Plateaux. « Nous pensions que la promesse faite par le gouvernement n’allait plus être tenue, l’attente a tellement été longue. Aujourd’hui, je suis satisfait de percevoir cette allocation qui me permettra de réaliser une petite activité lucrative pour rattraper le retard accusé lors du confinement lié à la Covid-19 », a indiqué Ferdinand Ipara un des bénéficiaires.

Le préfet des Plateaux, Alphonsine Ompangana, a abondé dans le même sens en soulignant que le paiement lancé vient dissiper les inquiétudes des populations vulnérables et pauvres qui, selon elles, voient leurs peines tant soit peu soulagées. Le maire de Djambala, Emmanuel Mpio, a, quant à lui, salué l’aboutissement de cette initiative qui intègre le plan national de riposte à la Covid-19.

Selon le coordonnateur du projet Lisungi, Alfred Constant Kiakouama, en charge d’exécution de ces opérations, il y a des ménages qui doivent attendre avant de passer au guichet, le temps de compléter les informations qui manquent de précision dans leurs dossiers. Le maire de la ville a cinq jours pour boucler le travail.

Pour sa part, la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire a appelé les bénéficiaires à la vigilance pour ne pas céder aux arnaqueurs qui envoient des messages téléphoniques promettant des facilités, une manière de les escroquer. Dans le département des Plateaux, après Djambala, Antoinette Dinga-Dzondo mettra le cap sur Gamboma et Ngo le 1er mars. Ces localités ont respectivement 3115 et 2077 bénéficiaires.