Action humanitaire : des sinistrés soulagés dans le nord du pays

Madame le ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa, réalisé un périple dans les trois départements du Nord du pays où elle a remis des dons en vivres et de non-vivres, ainsi que des kits scolaires aux populations sinistrées victimes des inondations et des vents violents.

Le soutien du Gouvernement aux victimes des intempéries survenues en mars dernier dans des localités de la Cuvette, de la Cuvette-Ouest et de la ville de Ouesso, département de la Sangha était constituée des kits de construction pour remettre sur pied les habitations éventrées ; des kits alimentaires afin d’alléger le panier de la ménagère en proie à d’énormes difficultés. Par ailleurs, les enfants, en âge d’être scolarisé des familles sinistrées ont reçu des mains de la ministre Irène Mboukou-Kimbatsa cartables, cahiers, ardoises…

C’est à Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha, que le périple d’assistance humanitaire aux sinistrés a débuté. Ensuite, la ministre et sa délégation ont affronté la route difficilement praticable qui mène au village Manga, à 30 km au nord-est d’Owando, dans la Cuvette. La fine pluie qui s’est abattue a rendu le parcours encore plus difficile au point de donner raison à la population ayant formulé des doléances à l’endroit des pouvoirs publics à propos de la route. Dans ce village, les plantations également ont été détruites. A Ewo, les bénéficiaires ont été ceux du village Ako, situé à 15 km du chef-lieu du département de la Cuvette ouest, tout comme ceux du village Yaba-Mbeti à plus de 50 km de là.

En dépit de la longue attente, les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction à l’instar de Mandé Damien, un des sinistrés du village Manga : « L’attente a été un peu longue mais le gouvernement a fini par honorer ses engagements. Nous sommes soulagés car cette assistance va nous permettre de nous relever ».

De son côté, la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire a déclaré : « Vous avez la preuve que le gouvernement ne vous oublie pas malgré les temps difficiles liés à la crise financière et sanitaire. Les efforts sont consentis pour répondre aux besoins de la population surtout les démunis, vulnérables et sinistrés ».

Mme Irène Mboukou-Kimbatsa a fait un travail de sensibilisation et de conscientisation sur la vaccination contre la COVID-19, en appelant les populations à aller se faire vacciner. « Le vaccin est gratuit. Arrêtez d’écouter les réseaux sociaux qui découragent les gens. Allez-vous faire vacciner pour que nous puissions à jamais lutter contre ce virus et aider le Gouvernement à lever les mesures barrières qui sont très contraignantes », a-t-elle dit.